Toi tu te tais !

Narcisse

mardi 29 novembre 2022

Musique / Théâtre

  • 20h00

  • Théâtre Chateaubriand

1h15

Tarif Découverte de 20 € à 10 €

Un regard percutant et lucide sur le monde, un spectacle original et envoûtant.

DISTRIBUTION

Textes, musique et vidéo

Narcisse

 


Guitare et piano 

Pierre Gilardoni

 


Mise en scène

Gérard Diggelmann

LE SPECTACLE

Accompagné d’un guitariste et de neuf écrans de télévision qu’il anime comme par magie d’un simple frôlement, Narcisse, poète du 21e siècle vient titiller nos neurones avec humour et intelligence pour dénoncer les maux d’une société qui ne cesse de nous asséner : TOI TU TE TAIS ! Politiciens, chefs d’entreprises, maris indélicats… Un spectacle atypique, étonnant et envoûtant dans lequel Narcisse nous séduit en jonglant avec les mots dans une virtuosité stupéfiante !

 

"Toi tu te tais es t un spectacle sur l’emprise de la parole. e suis toujours touché par tous ces gens à qui on impose le silence : les enfants (mange ta soupe et tais-toi), les femmes (sois belle et tais-toi), les employés (fais ce qu’on te dit et tais-toi). On regarde la té-lévision devant laquelle on reste forcément muet. Quant à Internet… et au théâtre,  tiens, est-ce que le spectateur peut faire au-tre chose que se taire ?
J’avais urgemment envie de le dire, de dé-noncer toutes ces situations comme pour m’en exorciser. Alors le dire, oui, mais comment ? J’aime les mots, j'aime la poésie, il faut le reconnaître, c’est vite ennuyeux, barbant pour rester dans l’euphémisme. Alors je cherche sans cesse des moyens de la rendre attirante. En utilisant l’humour, en jonglant avec les mots, en les mettant en musique, en travaillant avec la vidéo aussi. Ce spectacle n’est pas un texte sur lequel on ajoute du son et des images pour faire joli, pour illustrer, c’est un objet vivant qui intègre les trois dès le départ, et qui cherche des symbioses entre eux.

Ainsi, sur scène avec moi, il y a mon fidèle compère Pierre, guitariste qui se met aussi au piano et aux machines pour faire vi-vre une musique qui va embellir mes mots, et dialoguer avec eux. Et puis, il y a ces 9 télévisions sur chariots à roulettes qui servent de décor, d’éclairage et même d’instruments de musique – avec leurs écrans tactiles. Et qui diffusent parfois des publicités, parodies des énormités que l’on nous a fait avaler depuis un demi-siècle.
Enfin, je voulais une conclusion, une ré-ponse à tous ceux qui nous ordonnent de nous taire. J’avais envie de ce qu’on appelle un retournement final : une fin qui remette en question tout ce qu’on vient d’entendre, comme dans Sixième sens ou comme dans La bête et la belle de Jonquet, alors j’ai eu cette idée de… 
… mais venez plutôt voir."


Narcisse

À PROPOS

 

Un spectacle présenté par Slalom / Créadiffusion

Photo©Hervé Pfister