Les Frères Taloche / Les Caves

Les Frères Taloche

comédie de et avec Les Frères Taloche
mise en scène Alain Sachs
assistante Corinne Jahier

Quand un gars plutôt sympa, honnête mais endetté et ruiné par la perte de son commerce (en même temps il est loueur de cassettes VHS…) décide de kidnapper l’une des plus grosses fortunes d’Europe afin de demander une rançon pour apurer ses dettes, cela peut donner naissance à un kidnapping qui tourne mal… Quand un enlèvement est mal préparé par un individu dont c’est la première expérience dans le domaine, même avec la meilleure volonté du monde, il y a des risques. Le premier risque étant peut-être de se tromper de cible ; quand on confond dans le noir un milliardaire avec un maître d’hôtel, c’est un réel souci. Quand en plus on se retrouve enfermé dans la cave d’un endroit super isolé en ayant laissé les clefs de la porte à l’extérieur, c’est un second souci… Ces deux personnages se retrouvent obligés de cohabiter dans un endroit clos et hostile. Ils se croisent, se rejettent, se rapprochent, s’apprivoisent. Vont-ils dia-
loguer ? Vont-ils s’apprécier ? Vont-ils se plaire ? Vont-ils s’entretuer ? Ou est-ce que cette proximité involontaire fera naître le syndrome de Stockholm : une sympathie, une empathie du kidnappé envers son ravisseur ? Une soif de liberté commune va amener ces personnages à se dépasser, à se surpasser pour oser cette fuite vers l’abstrait. Une comédie délirante aux accents très British.

Afficher l'image d'origine
© StéphaneDeCoster.be

 

 

NOTE DES AUTEURS
Après avoir joué nos sketchs depuis plus de 23 ans à travers toute la francophonie, nous avions envie
depuis très longtemps de nous lancer dans une aventure plus théâtrale. De lecture en lecture, de visionnage en visionnage, nous n’arrivions pas à trouver LE projet dans lequel nous serions à notre place, où notre univers serait conservé, où notre folie serait présente selon nos souhaits. Dès lors, nous nous sommes dit « pourquoi ne pas l’écrire nous-mêmes ? ». C’est ainsi, qu’un été, nous nous sommes donc retrouvés avec l’envie de raconter une histoire, une belle histoire… Nous avons voulu innover et
laisser vagabonder notre imagination en écrivant pour la première fois une pièce de théâtre, un huis clos absurde et déjanté. Une forme d’écriture nouvelle pour nous mais qui laisserait malgré tout la place à
notre univers burlesque et tendre à la fois, où le rire côtoie la folie. « Les Caves » est notre première pièce de Théâtre. L’écriture terminée, nous avons eu la chance de travailler avec la personne qui allait
nous apprendre les règles et astuces de cette discipline qui étaient pour nous encore un peu abstraites :
Alain Sachs, qui grâce à sa direction d’acteur et à son inventivité extraordinaire, a donné à notre projet la forme telle que vous allez la découvrir ce soir.

Afficher l'image d'origine

“ Quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris l’OVNI ! Pour un coup d’essai, quel coup de maître…
Dans Les Caves, tout y est ! Une situation à rebondissements qui tient ses promesses, des personnages
en perpétuelle évolution, un univers fantasque et poétique truffé de facéties les plus extraverties. Bref
du Taloche pur jus, doublé d’un parfait cousu main pour chacun d’entre eux. Il ne me restait plus qu’à m’y engouffrer avec gourmandise… ” Alain Sachs

 

https://www.dailymotion.com/video/x3upzai_les-freres-taloche-jt-france-2_fun https://www.dailymotion.com/video/x3xex9u_les-freres-taloche-jt-12-13-national-france-3_fun

 

Un malfrat amateur décide de séquestrer dans une cave l’une des plus grandes fortunes de France afin de demander une grosse rançon. Cependant, ce délinquant se rend compte qu’il s’est malheureusement trompé de personne et se retrouve à retenir un maître d’hôtel sans sous. Comble de malchance, la porte de la cave claque laissant les deux individus enfermés dans cet endroit sordide, sans autre ressource que les vieilleries de la pièce. Ensemble, ils vont apprendre à cohabiter tout en découvrant que le lieu cache des merveilles propices à l’évasion.

Une écriture basée sur le théâtre de l’absurde

Complètement déjantés, les frères Taloche misent sur un scénario reprenant les codes du théâtre de l’absurde. Chaque objet de la pièce est un moyen pour partir dans un délire fanfaronesque, vestige de leur expérience dans le domaine du sketch. Tour à tour, les gags vont s’enchainer autour par exemple d’un vieux yaourt, d’une canne à pêche ou d’un jeu d’échec. L’enjeu simpliste est bien sûr de se délivrer de ce huis clos sans personne et surtout sans réseau. Pour justifier ce délire total, les frères Taloche ont misé sur la consommation de champignons hallucinogènes, capables de faire partir les personnages dans une euphorie naturelle.

Derrière un synopsis qui se veut construit et plus académique que le précédentes prestations des frères Taloche, Les Caves est une continuité dans la carrière des humoristes qui ne devrait pas perturber les fans.
Une mise en scène étudiée
Grande nouveauté dans l’univers des Taloche, ces derniers ont collaboré avec Alain Sachs, qui a donné corps à l’univers loufoque des auteurs en se servant du huis clos de Les Caves pour en faire une véritable caverne d’Ali baba. Aussi, Les Caves est une pièce qui remplit totalement le contrat signé entre les auteurs et leur public depuis de nombreuses années, celui de faire rire en dépit du bon sens.

Bulles de culture